Gynécologue : Pourquoi et quand le consulter ?

Gynécologue : Pourquoi et quand le consulter ?
PEGA Health
Apr 6, 2022

Gynécologue : Pourquoi et quand le consulter ?

Les gynécologues sont des spécialistes de l'appareil génital féminin, de la contraception, de la grossesse et de la ménopause. Quand consulter ? Comment le trouver ? Que faire avant consultation ?

Que veut dire "gynécologie" ?

Étymologiquement, le mot « gynécologie » signifie « l'étude de la femme ». Cette spécialité est pratiquée par des gynécologues et est dédiée à la prise en charge des troubles de l'appareil reproducteur féminin. Elle traite les problèmes de menstruation ou de ménopause, la contraception, les maladies du sein, les maladies utérines, les maladies ovariennes, les maladies des trompes utérines et les maladies des organes génitaux externes, ainsi que les cancers féminins.

Que veut dire un gynécologue-obstétricien ?

L'obstétrique et la gynécologie s'occupe du suivi de la grossesse et de l'accouchement. Assisté d'une sage-femme et/ou d'une infirmière, un obstétricien prend soin d'une femme et de l'enfant qu'elle porte. Il réalise des examens (échographie, amniocentèse, etc.) et établit un diagnostic prénatal.

Quel est la mission d’un gynécologue ?

Les gynécologues sont des spécialistes des organes génitaux féminins, des seins et des troubles connexes. Il doit être consulté lors de la prescription de méthodes contraceptives, du suivi de la grossesse et de la ménopause.

Quand faire appel à un génycologue ?

La consultation d'un gynécologue ne nécessite pas une première visite chez le médecin traitant. La première visite a généralement lieu pendant la puberté et/ou pendant la contraception. Des visites de contrôle régulières sont alors recommandées, une fois par an et sans hésitation en cas de situation anormale : boules mammaires, saignements anormaux, douleurs pelviennes, menstruations irrégulières, douleurs ou ménorragies... pendant la grossesse, problèmes de fertilité ou de ménopause, gynécologie Les médecins restent également interlocuteurs privilégiés des femmes.

La première consultation a généralement lieu au début de l'activité sexuelle afin que les contraceptifs puissent être prescrits. Le suivi doit ensuite se poursuivre tout au long de la vie, avec au moins une visite par an. En plus de cela, la patiente doit consulter en cas de dysménorrhée, douleurs pelviennes, douleurs mammaires, menstruations irrégulières ou toute autre anomalie... Les gynécologues sont aussi des interlocuteurs privilégiés de la grossesse et de la ménopause.

Consulter un gynécologue peut être le résultat de plusieurs raisons:

  • Avoir une infection mammaire, comme une grosseur
  • Avoir des problèmes avec l'utérus ou le vagin, tels que des saignements anormaux ou une décoloration
  • Etre une femme ayant des problèmes de fertilité
  • Suivi en cas de grossesse
  • Être à la ménopause
  • Pour une méthode de contraception, comme l'insertion d'un stérilet.

Comment se déroule une consultation ?

Au cours de l'examen clinique, le gynécologue effectuera un toucher vaginal, une palpation abdominale et un examen des seins. Il a introduit un spéculum pour voir le canal vaginal et le col de l'utérus. Chez les patients jeunes, cet examen n'est pas systématiquement réalisé. Les frottis cervico-utérins (FCU) pour le dépistage du cancer du col de l'utérus n'est effectué qu'après 25 ans.

Comment un patient devrait se préparer à une consultation ?

Fournit tous les résultats des examens précédents : mammographie, prise de sang, dernier frottis. L'épilation à la cire n'est pas nécessaire avant de consulter un gynécologue. Une douche quotidienne suffit et les produits de toilette intimes avant un rendez-vous ne sont pas recommandés.

Que soigne un gynécologue ?

Les gynécologues sont responsables des infections sexuellement transmissibles (IST), des troubles menstruels et du dépistage du cancer chez les femmes. Elle intervient dans le traitement de l'endométriose, du prolapsus (chute d'organes) et des symptômes liés à la ménopause.

Qu’en est il des examens réalisés par un gynécologue ?

Un gynécologue examine les organes génitaux externes (périnée) et internes (col de l'utérus, cavité utérine, glaire cervicale) et les seins. Il effectue également divers tests de suivi sur les femmes enceintes.

Comment trouver un gynécologue ?

Avec l'aide de l'annuaire de l'assurance maladie ou internet, vous pouvez trouver un obstétricien ou un obstétricien/gynécologue près de chez vous. Malgré la mise en place d'un parcours de soins coordonné, les patientes sont libres de consulter un gynécologue sans passer par un médecin traitant.

Gynécologie

Que signifie la gynécologie ? 

La gynécologie est le domaine de la médecine qui étudie et traite diverses pathologies et troubles hormonaux féminins de l'appareil reproducteur féminin : menstruations, ménopause, contraception, troubles mammaires, utérus, ovaires, trompes de Fallope... Les obstétriciens et gynécologues travaillent au suivi de la grossesse et de l'accouchement.

Comment choisir un bon gynécologue ?

Une relation de confiance entre le gynécologue et ses patientes est essentielle. 

Quel suivi réalise t- il ?

Un suivi gynécologique régulier est le gage de la santé des femmes. Celle-ci peut également être assurée par des médecins généralistes. Les gynécologues sont responsables de la contraception, du dépistage du cancer du col de l'utérus par frottis cervical tous les trois ans et du dépistage du cancer du sein par mammographie avec l'aide de radiologues. Il a également prescrit des examens gynécologiques, y compris des ultrasons contrôlés.

Comment choisir sa maternité ?

La matérnité est un service lié à la gynécologie. Pour choisir la maternité qui correspond le mieux à vos besoins et envies, mieux vaut se renseigner avant de tomber enceinte. Durant cette prériode vous aurez besoin d’une sécurité optimale, un accompagnement personnalisé, du cocooning, et une vraie préparation à l'accouchement et à la parentalité… 

Quel est le rôle du gynécologue – obstétricien

Un gynécologue est un médecin spécialisé dans la physiologie féminine, les organes génitaux, la procréation assistée et le suivi de la grossesse.

Il n'y a pas d'âge précis pour consulter un gynécologue, mais il est recommandé de consulter un gynécologue lorsque vous avez des questions sur votre corps, vos règles, votre orientation sexuelle ou votre santé.

Le cancer du col de l'utérus est l'un des cancers les plus courants chez les femmes atteintes d'un cancer du sein, selon un article écrit par le Dr Martin Winckler. Ainsi, les gynécologues commencent à réaliser des frottis sur les patients à 25 ans pour s'assurer qu'il n'y a pas d'infection ou même le début d'un cancer de l'utérus. Toutes les femmes âgées de 25 à 64 ans peuvent bénéficier d'un frottis entièrement remboursé tous les 3 à 5 ans.

Que fait le gynécologue lors des consultations ?

Le gynécologue s'assure que les seins de la patiente ne présentent pas de symptômes inhabituels, tels que des kystes qui pourraient signaler la présence d'un cancer. Il lui suffit d'effectuer une palpation des seins pour détecter d'éventuelles anomalies.

Lors de la consultation, le gynécologue peut réaliser un toucher vaginal avec l'accord de la patiente pour vérifier la souplesse du col ou du vagin. Ce test est fait en cas de grossesse ou de problèmes gynécologiques.

Pendant la grossesse, un obstétricien doit être consulté pour assurer le bon déroulement de la grossesse et le développement normal du fœtus. Un spécialiste contrôlera la grossesse par échographie et amniocentèse pour détecter les troubles chromosomiques.

Où exerce t-il son métier ?

Un gynécologue peut exercer sa profession dans les cliniques, les hôpitaux, les cliniques privées et les centres de planification familiale. Pour les rendez-vous de suivi, les visites à la clinique sont plus fréquentes, tandis que pour les urgences et les suivis obstétricaux complexes, les hôpitaux et les cliniques sont mieux adaptés à des équipements médicaux performants et à des équipes médicales plus importantes. Lorsqu'il travaille en milieu hospitalier, ses horaires varient. Il peut travailler de jour comme de nuit, en semaine et le week-end. En revanche, s'il a un cabinet privé, ses horaires de travail sont fixes.

Devenir gynécologue-obstétricien c’est : 

  • Etre diplomatique
  • Etre Disponibilité
  • Etre ouvert d'esprit
  • Etre à l'écoute de vos patients
  • Avoir une bonne résistance physique et morale
  • Respecter l’éthique
  • Rester concentré
  • Être strict
  • Avoir de la patiente
  • Etre pédagogue

Quel matériel qu’un gynécologue-obstétricien utilise ?

Les gynécologues utilisent une variété d'outils lors des consultations, y compris le spéculum et le stéthoscope. Tous les cabinets médicaux sont équipés de fauteuils conçus pour accueillir les patientes et faciliter les consultations, comme le Fauteuil Gynécologique Hydraulique Ecopostural à deux repose-pieds. Ce type d'outil facilite le travail des gynécologues en améliorant la visibilité du médecin lors de l'examen de la cavité utérine.

Quelles sont les différentes pathologies traitées ?

Les gynécologues doivent veiller à la santé des organes reproducteurs féminins et assurer le diagnostic, le traitement et la prévention des infections ou maladies sexuellement transmissibles (SIDA, mycose, syphilis, chlamydia, condylome, etc.)

Des maladies telles que la chlamydia, l'hépatite A, B, C, le SIDA, l'herpès génital, le cancer de l'endomètre, le cancer du col de l'utérus, le cancer du sein, les verrues, la syphilis et bien d'autres sont des maladies gynécologiques liées au système reproducteur.

L'obstétricien accompagne ses patientes dans leur désir d'avoir des enfants. En cas d'échec d'une grossesse naturelle, il peut proposer des solutions de procréation médicalement assistée (PMA) telles que le traitement de stimulation ovarienne, l'insémination artificielle ou la FIV (fécondation in vitro). Une fois le travail déclenché, il surveillera la grossesse par des échographies régulières à l'aide d'un équipement spécifique tel qu'un Sonoline Fetal Doppler.

Il peut également subir une intervention chirurgicale si nécessaire, notamment lors d'une césarienne ou d'une interruption volontaire de grossesse (IVG).

Un obstétricien doit s'occuper à la fois de la mère et de l'enfant, ce qui signifie qu'il doit avoir une connaissance médicale approfondie de deux métabolismes différents, qui nécessitent des approches différentes.